aA  
Office de Tourisme de Bernay

Rechercher


dans

Lettre d'information S’inscrire à la lettre d’information

Flux RSS S’abonner au flux RSS

Vous êtes ici : Accueil > Culture & Patrimoine > La Pierre > L'Abbaye Notre-Dame

L'Abbaye Notre-Dame

En savoir plus...

L’Abbaye Notre Dame de Bernay est membre du réseau de La Route Historique des Abbayes Normandes.

La Normandie, est une "terre d’abbayes" depuis le Moyen Age, notamment sous l’impulsion très forte du Duché de Normandie.

Créée en 2002, cette association est constituée d’un réseau de 30 abbayes et prieurés et 25 sites environnants...

En savoir plus...

L’Abbaye Notre Dame de Bernay est membre du réseau de La Route Historique des Abbayes Normandes.

La Normandie, est une "terre d’abbayes" depuis le Moyen Age, notamment sous l’impulsion très forte du Duché de Normandie.

Créée en 2002, cette association est constituée d’un réseau de 30 abbayes et prieurés et 25 sites environnants (châteaux, musées, manoirs, église…).

Impossible de tout visiter en quelques jours ! Alors, laissez-vous guider...

9 zones « pôles » vous invitent à découvrir leurs trésors architecturaux : le Pays de Caux, la Vallée de Seine, le Vexin Normand, autour d’Evreux, le Perche, Caen, autour de Falaise, le Bessin, le Cotentin et autour du Mont Saint Michel

www.abbayes-normandes.com

Abbaye

L’abbaye Notre-Dame de Bernay est fondée par Judith de Bretagne, épouse de Richard II, duc de Normandie autour de 1010.

La ville se développe  alors autour de l’abbaye, notamment grâce aux travaux d’aménagement hydrauliques réalisés par les moines.

Au XIIIe siècle, un incendie endommage gravement l’abbaye.

La guerre de Cent Ans, les guerres de religion, les conséquences des révoltes de paysans, les « Gauthiers », en 1589, ont également affecté l’abbatiale et les bâtiments conventuels.

Ces derniers (ancien réfectoire, dortoir, salle capitulaire, cloître…) sont reconstruits au XVIIe siècle dans cette belle pierre calcaire que nous pouvons toujours admirer. Les travaux sont menés à partir de 1687 par Guillaume de la Tremblaye.

Ce renouveau, tant spirituel qu’architectural, est apporté par la congrégation de Saint-Maur.

A la Révolution, l’abbaye est vendue comme bien national à un entrepreneur qui utilise le chœur comme carrière de pierres.

Puis au début du XIXe siècle, le transept nord est détruit pour permettre le percement d’une rue.

Le chevet est, quant à lui, fermé par un mur de briques. L’église abbatiale et le reste des bâtiments conventuels sont utilisés comme prison, tribunal, hôtel de ville…

L’ancien logis de l’abbé, actuellement le Musée des Beaux-Arts

Cet immeuble de la fin XVIe, début XVIIe construit dans l’enceinte de l’ancienne abbaye, était le lieu de résidence de l’abbé commendataire, homme nommé par le roi, qui administrait la vie temporelle de la communauté. Il se compose d’un corps principal dont les façades principales sont constituées d’un damier fait de briques et pierres.

Vendu comme bien national et devenu propriété particulière, l’ancien logis abbatial a été acquis par la ville de Bernay en 1888 pour y installer le musée qui l’occupe depuis 1891.

L’ensemble des bâtiments abbatiaux est inscrit aux monuments historiques depuis 1965. L’hôtel de ville et le tribunal occupent les bâtiments conventuels reconstruits lors de la réforme mauriste au XVIIe siècle.

► Télécharger le dépliant

Accéder à la page du musée des Beaux-Arts


Fédération Nationale des Offices de Tourisme et Syndicats d'Initiative    CCBE    Pays Risle Charentonne    Normandie - Tout commence dans l'Eure
© Office de Tourisme de la Ville de Bernay 2009 - Accueil - Mentions légales - Contacter l'Office de Tourisme